Français
Roger TOULOUSE
Orléans (1918-1994)
Peintre, sculpteur,
illustrateur et poète
Revue N° 18 - septembre 2013 (pages 8 à 10)
Vign_Thierry_GUERIN_50


Hommage  

           
        
Thierry Guérin,
          
        poète et journaliste,
       
    
"Ami de Roger Toulouse"



par Abel Moittié




C’est avec une réelle tristesse que nous avons appris le décès de notre ami Thierry Guérin, journaliste et auteur orléanais, dont les écrits ont fait les beaux jours de la rubrique « Culture » du quotidien régional La République du Centre, dans les années 80-90 et début 2000.
 
Dans la presse, ses anciens confrères journalistes ont évoqué sa mémoire avec une belle et authentique sensibilité.
- « Une mine renfrognée en contrepoint d’un cœur énorme. Sensible, esthète, cultivé, d’un humour décapant, tel était Thierry Guérin ... Sa plume sans concession, au service de la culture, était autant adulée que redoutée. »
 [Philippe Ramond – La République du Centre]
- « Thierry, comme tous les écorchés vifs, les révoltés de l’intérieur, était un vrai talent ... En reportage en pays culturel, patrimonial, il trouvait là son Graal, la bride sur le cou, libre, avec sa belle écriture rehaussée de son humour en demi-teinte. » [Christian Bidault – Mag’ Centre
- « Passionné de théâtre et de littérature, amoureux de la peinture, ouvert à toutes les formes  d’expression ... Thierry Guérin interrogeait aussi sans cesse cette profondeur douloureuse de la vie qui l’interpellait. »  [Jean-Dominique Burtin – Mag’ Centre
 
Que dire de plus sur Thierry, après ces hommages dont l’émotion palpable nous touche au coeur ? Peut-être que bien des articles de ce journaliste talentueux ont accompagné le parcours de nombreux artistes, dont celui de Roger Toulouse, avec lequel il partageait un même regard sceptique sur son époque, une identique mise à distance volontaire d’un quotidien trépidant et superficiel.
 
Sous l’œil attendri de Marguerite, Thierry était un observateur attentif de Roger, dont il ne manquait jamais de souligner ni la générosité qui l’habitait, « reçue des mains de Max Jacob et offerte à d’autres », ni le culte de l’amitié, qui « a guidé toute la vie de cet artiste d’exception ». Mais aussi, et c’est plus rare, il avait la confiance de l’artiste Toulouse, qu’il admirait de voir peindre « tous les jours, habité par une énergie, une passion, une exigence intérieure qui jamais ne faiblissaient ».  
 
Cette admiration, elle est toute entière dans ces quelques lignes écrites par Thierry à l’adresse de Roger, dans l’émotion toute poétique de sa disparition en 1994 : « Les toiles de Roger Toulouse sont des oeuvres de visionnaire, sorties d’on ne sait quel songe lointain. Elles sont la voie et le recours, le chant et la prière. Elles sont la lumière fragile qui nous guide au coeur la nuit ». Tout est dit, avec quelle élégance, quelle profondeur !
 
Ligne après ligne, Thierry Guérin a contribué humblement à éduquer le regard de ses lecteurs, à forger leur jugement sur la création d’un artiste dont « les formes, les lumières et les couleurs sont celles de la vie », un artiste qu’il voyait « présent pour l’éternité ». Discret et scrupuleux, délicat et généreux, il était notre ami. Sa soudaine disparition nous laisse un grand vide, une grande tristesse au cœur. Puisse toujours sa lumière fragile éclairer notre chemin !

Marguerite et Roger Toulouse
accompagnés de Thierry Guérin
 sur les quais de la Loire à Orléans

Vign_Hommage_a_Thierry_Guerin_66

          Roger Toulouse
 
 
          Roger Toulouse
          C’était Roger
          Et c’était Toulouse
          Lui-même
          Et un autre que lui-même
          Le miroir qui reflète
          L’ombre et la lumière
          Le double qui s’en empare
          L’attente et le départ.
 
                              Quand tout naît sur la toile
                              Secret de la nuit que le jour dévoile
                              Des formes se tordent
                              Des couleurs se répondent
                              Un regard intérieur
                              Suspend le temps
                              Apaise les heures
                              C’est l’interrogation muette
                              Qui nous dit
                              Et le soleil
                              Et sa défaite.
 
                                             Villes qui s’élèvent
                                             Cités conquises
                                             Sur des espaces vides
                                             Tours, centrales
                                             Stations orbitales
                                             Où l’homme est aux prises
                                             Avec un avenir
                                             Qui n’a ni pitié, ni sourire
                                             Pour la pièce unique
                                             Fragile
                                             Du puzzle magique.
 
                                                            Roger Toulouse
                                                            C’est Roger
                                                            Et c’est Toulouse
                                                            Roger parmi nous
                                                            Et Toulouse dans l’éclat du jour
                                                            Tableaux et sculptures
                                                            Dessins et gravures
                                                            Ecriture des ténèbres
                                                            Transcrite en silence
                                                            La main signe
                                                            Et le matin s’avance.

 
                                                                              Thierry Guérin

Sommaire Revue N° 18

       Septembre 2013

Editorial
lire l'article

Hommage à Jean-Jacques Lévêque
(Jean-Louis Gautreau)

Hommage à Thierry Guérin
(Abel Moittié)
lire l'article

Etude de l'oeuvre peint

Essai à propos d'interprétation
(Jean-Louis Gautreau)
lire l'article

L'oeuvre sculpté de Roger Toulouse

L'art touché du doigt - Vers une approche tactile de l'oeuvre sculpté : méthodologie et illustration avec la sculpture "ENOP"
(Florence Dugrillon - Juliette Juvigny - Aurélie Troccon)

Notes sur les sculptures de Roger Toulouse
(Pierre Garnier)
lire l'article

La "Volonté humaine", groupe sculpté pour la décoration du collège Joliot-Curie
(Jean-Louis Gautreau)

Anecdotes et éléments biographiques

Lettres de Georges Maratier à Roger Toulouse (suite et fin)
(Jean-Louis Gautreau)

Roger Toulouse et la musique
lire l'article

La "petite musique" de Roger Toulouse
(Abel Moittié)

La musique et Roger Toulouse : une âme de compagnie
(Jean-Dominique Burtin)

Une oeuvre de Roger Toulouse ; une nouvelle

A la source de Roger Toulouse
(Fabienne Caro-Le Louarn)

Edgar Membert
(Amélie Dias, Lola Leclercq, Miléna Martins, Joanna Salas)

Document
lire l'article

Roger Toulouse : "une certaine idée de la fraternité"
(Olivier Delettre)

Sur la peinture réaliste
(Roger Toulouse)

Vie de l'association

Les évènements de l'année
Les oeuvres retrouvées (liste et illustrations)
Nos amis ont publié
Revue de presse
Courrier des lecteurs
Présentation de l'association
Composition du bureau
Bulletin d'adhésion

© Copyright "Les Amis de Roger Toulouse"
Créer un site avec WebSelf