Roger Toulouse, le peintre

Universalité ! Intemporalité !  Franchement, quel artiste n'a jamais rêvé de voir reconnaître à sa création l'une ou l'autre de ces deux dimensions ? Disons-le sans attendre : à nos yeux, l’œuvre de Roger Toulouse incarne l'une et l'autre ! C'est le fruit précieux de son approche consciente du rôle social de l'artiste, observateur et témoin de son temps.

Déjà Cadou le pressentait dans une lettre de 1949 : "Tu le sais bien, Roger, il ne s'agit pas de plaire, ni d'étonner. Il s'agit de durer." Et il soulignait durer, ce à quoi il s'efforçait lui-même et qu'il a réussi à faire en poésie.

 

Pour durer, Roger Toulouse a choisi d'emprunter la voie que lui conseillait Max Jacob : " ...l'humilité, première marche de la carrière artistique. L'humilité ouvre les yeux et l'orgueil les ferme."

Humble, désintéressé, tournant le dos aux mondanités, fuyant les rencontres convenues, sans richesse ni lendemain, refusant de sacrifier aux sollicitations et commandes des marchands, Toulouse a poursuivi en solitaire ses recherches esthétiques, pour assouvir ce qu'il ressentait profondément, intimement, impérieusement : la tentation d'une œuvre. 

Éclairage liminaire

Le découpage chronologique proposé ci-dessous, est volontairement simplifié. Il est fait pour donner quelques points de repères dans une œuvre riche et variée, dont la diversité n'enlève rien à l'unité.
Quand on pose un regard rétrospectif sur la création de Roger Toulouse, quel que soit la technique et le support utilisés, on comprend qu'il n'y a pas de ruptures brutales entre les œuvres de périodes en apparence différentes. Ce qui frappe, c'est une perpétuelle évolution, produit de la recherche patiente de l'artiste pour se renouveler, sans perdre ni sa liberté, ni son originalité.

Dans la nature
1978 

Les Pommes sont bonnes 
1934

1933 - 1944 : La jeunesse : une personnalité originale

Lézard et sole
1955

1949 - 1957 : Evolution spirituelle : symboles et mysticisme

1972 - 1988 : Une nouvelle vision du monde : l'homme métal

1958 - 1971 : La maturité de l'artiste : les triangles

Table de repasseuse
1947

1945 - 1948 : L'après-guerre, la violence des couleurs

ILA_8
1985

1947-50 - Table de repasseuse.jpg

Les Ciseaux 
1961

1955 - Lézard et Sole.jpg
1934 - Les Pommes sont bonnes.jpg
1961 - Les Ciseaux.jpg
1978 - Dans la nature.jpg
1985 - ILA_8 (i).jpg

1989 - 1994 : La fin d'une vie : le blanc, puis le noir

Voir aussi 

1979 - Composition au Tank.jpg

Les œuvres au musée des Beaux-Arts d'Orléans

 Composition au Tank (1979) 

1942 - Marguerite Toulouse (i).jpg

Les dons de Marguerite Toulouse au musée 

Portrait de Marguerite Toulouse
(1942)